Categories

Accueil > Les Actions > Rencontres de l’éducation de l’océan indien 2017 > Les ateliers des REOI 2017 > Olympe de Gouges, porteuse d’espoir

fontsizedown
fontsizeup
16 avril 2017
Webmestre

Olympe de Gouges, porteuse d’espoir

Marie Gouze, dite Olympe de Gouges, née à Montauban le 7 mai 1748 et morte guillotinée à Paris le 3 novembre 1793. Femme de lettres française, devenue femme politique elle est souvent considérée comme une des pionnières du féminisme français. Un personnage souvent méconnu, pourtant, que des élèves des lycées de Belle-Pierre, Leconte de Lisle et Lislet Geoffroy ont choisi pour mener une action citoyenne originale.

Nos jeunes artistes ont en effet pu présenter au public des Rencontres de l’Éducation une mise en scène d’Olympe de Gouges écrite par Annie Vergne.

JPEG - 1.4 Mo
Lycéens qui ont joué Olympe de Gouges

Cette création s’inscrit dans une démarche de théâtre citoyen soucieux de s’emparer de questions de société.

L’interrogation aborde l’évolution des droits des femmes dans nos démocraties occidentales mais aussi dans des sociétés plus traditionnelles à travers la vie et l’œuvre d’Olympe de Gouges.

Annick Vitry, association CAP Saint-Denis et Sylvie Lesage, chargée de mission Égalité filles-garçons au Rectorat, ont ensuite ouvert les débats.

Des échanges animés sur ces questions d’actualité puisque le 15 avril, le collectif pour l’élimination des violences intrafamiliales organisait, avec plusieurs associations partenaires, une marche à Saint-Denis pour dénoncer le manque d’aides dont bénéficient ces associations, malgré la tenue d’Etats généraux en novembre dernier.

Quand l’éducation rejoint les grands sujets de société…

Partager sur les réseaux